24 juin

E-Dépôt de Maisons-Alfort – Série GG – 1561

CULTES.- INSTRUCTION PUBLIQUE.- ASSISTANCE PUBLIQUE

CULTES – Clergé, comptes et inventaires de la fabrique

Titres de la fabrique 1528-1753

GG88  Contrat de constitution de 6 sols de rente par Richard Pillon sur une maison sise à Maisons

                    24 juin 1561

GG89  Contrat de constitution de rente par Thomas Gaultier, meunier sur le pont de Charenton sur une vigne à Charenton

                    24 juin 1561

7 – Répertoire numérique des Archives – E-Dépôt – Une partie des archives anciennes et modernes est déposée aux archives départementales du Val-de-Marne en série E-dépôt

————————————————————–

Publié dans Charenton-le-Pont, Maisons-Alfort | Tagué , | Laisser un commentaire

24 juin 1925 – Bains-Douches

Bains-Douches à Maisons-Alfort.

L’établissement municipal de bains-douches construit avenue de la République n° 33 a été ouvert au public le 24 juin 1925.
Tarif : Savon 0.40, Bain simple 2.25, Bain-douche 1.25
Abonnement : 12 bains-douches 13 francs
Location : serviette 0.30, Coiffe 0.20, Peignoir 2.00

Publié dans Maisons-Alfort | Laisser un commentaire

23 juin 1789 – MIRABEAU

« Allez dire à votre maître que nous ne sommes ici que par la volonté du peuple et que nous n’en sortirons que par la force des baïonnettes. »
Réponse de Mirabeau au Marquis Dreux-Brézé, qui par ordre de Louis XVI enjoignait aux députés du tiers état d’évacuer la salle des Menus-Plaisirs. – (23 juin 1789)

Publié dans Citation, Histoire | Tagué | Laisser un commentaire

23 juin

1848 – Journées de juin

La garde nationale de la commune avait pris sa part dans la lutte lors des journées de juin, en gardant la barrière Charenton contre les insurgés ; à ce sujet, il est constaté une dépense de 89 francs, à raison de 0 fr. 50 par homme et par jour, pendant les journées des 23, 24, 25 et 26 Juin 1848 ; il n’avait pas été fait d’excès. Les élèves de l’Ecole d’Alfort, sous la conduite de M. Bouley, alors professeur, avait également contribué au rétablissement de l’ordre.

1 – Amédée Chenal Maire de Maisons-Alfort

————————————————————–

Publié dans Ecole Vétérinaire - ENVA, Maisons-Alfort | Tagué , | Laisser un commentaire

23 juin 1953 – Albert GLEIZES

Albert Gleizes, né le 8 décembre 1881 à Paris et mort le 23 juin 1953 à Saint-Rémy-de-Provence, Bouches-du-Rhône, était un peintre français, considéré comme l’un des initiateurs du cubisme et son perpétuel représentant. Ses premières toiles figuratives sont « impressionnistes ». Mais son admiration pour Paul Cézanne le pousse à rompre avec la peinture descriptive pour privilégier le plan, les volumes, la multiplicité des points de vue. Il s’oriente vers une peinture dite « cubiste » (Abbaye de Créteil, 1906) que le public découvre en 1911 au Salon des Indépendants.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Albert_Gleizes

Publié dans * Commune, Créteil, Val-de-Marne | Laisser un commentaire

22 juin – DEGREUVE

1793 – DEGREUVE  (Jean-Charles-Libertas)

Le 31 mars 1814, la région Nord et Est de Paris fut occupée par les troupes alliées ; la vaillance des défenseurs du pont de Charenton fut insuffisante contre le nombre.

Degreuve  (Jean-Charles-Libertas), d’Amsterdam (Zuidersée), né le 22 juin 1793 ; entré le 1er mai 1812, faisait parti des combattants.

Puis, il concourt infructueusement en avril 1815 et rentre dans son pays.

23 – Ecole Vétérinaire

————————————————————–

Publié dans Ecole Vétérinaire - ENVA, Maisons-Alfort | Tagué | Laisser un commentaire

22 juin 1952 – Louis BRAILLE

BRAILLE Louis,  Inventeur

(Rue, square Louis Braille)

o 4 janvier 1809 Coupvray (Seine-et-Marne)
† 6 janvier 1852 Paris à INJA
[†] 22 juin 1952 Panthéon
Un jour un petit garçon se traîna vers l’atelier de son père pour jouer. L’enfant voyait souvent son père en train de faire des souliers et décida qu’il aimerait essayer faire la même chose. Il prit un poinçon, un outil tranchant et pointu pour faire des trous dans du cuir. Alors qu’il se pencha, le poinçon glissa et lui perça un œil, le détruisant pour toujours.
Un peu plus tard, l’œil blessé infecta l’autre œil. Par la suite il perdit complètement la vue. Aveugle à trois ans, il est l’inventeur d’un alphabet en relief pour les aveugles, l’alphabet Braille qui se lit avec les doigts. Depuis 1843, l’Institut National des Jeunes Aveugles (INJA) construit par décision de l’état (loi du 18 juillet 1838) est installé 56, boulevard des Invalides.
Le transfert a lieu le dimanche 22 juin 1952 à l’occasion du centenaire de sa mort. Le conseil municipal décide néanmoins de faire prélever ses mains qui seront placées dans une urne sur sa tombe à Coupvray (Seine et Marne).

Publié dans Maisons-Alfort, Voies | 1 commentaire