11 mai – DROUET

Tramways en 1901

 

3° La ligne de Boulogne-Vincennes, ouverte le 11 mai 1901, n’est en réalité exploitée qu’entre la porte de Vincennes et Gentilly. La moitié des voitures s’arrêtent à la mairie d’Ivry. Les premiers et derniers départs ont lieu, de la porte de Vincennes, à 5 h. 3o du matin et 11 h. 30 du soir, et de Gentilly, à 5 h. 50 du matin et 11 h. 50 du soir. La durée du parcours est de 57 minutes. Les départs ont lieu toutes les 20 minutes pour Ivry, et toutes les 0 minutes pour Gentilly. La ligne se subdivise en 4 sections comportant chacune un tarif uniforme de 0 fr. 10, savoir: de Gentilly à la route de Fontainebleau, de la route de Fontainebleau à la mairie d’Ivry, d’Ivry au pont de Charenton et de ce pont au terminus de Vincennes.

 

Elle dessert les communes de Saint-Mandé, Charenton, Saint-Maurice, Maisons-Alfort, Alfortville, Ivry, le Kremlin-Bicêtre et Gentilly. Les voies desservies à Maisons-Alfort sont la route nationale n° 5 (Grande-Rue) et la route nationale n° 19 (rue Eugène-Renault) entre le pont de Charenton et la limite d’Alfortville.

 

18 – Etat des communes à la fin du XIXe siècle

————————————————————–

 

 1883 – Juliette DROUET

 

o avril 1806 Fougères

DROUET Juliette ( [†] Saint-Mandé). Actrice.

 

11 mai 1883, Paris

[†] Cimetière de Saint-Mandé

Actrice : Née Julienne Gauvain

Elle fut la compagne de Victor Hugo à partir de 1833.

Le 11 mai 1883, mort de Juliette Drouet. En juin, publication du troisième Tome de la Légende des Siècles. Juliette Drouet, l’amie et la confidente de Victor Hugo meurt chez lui à Paris le 11 mai 1883. Elle repose au cimetière nord de Saint-Mandé auprès de sa fille, Claire Pradier, qu’elle eut avec le sculpteur James Pradier. Sa tombe porte  quelques strophes d’un poème des Contemplations.

 

“ Quand je ne serai plus qu’une cendre glacée,

Quand mes yeux fatigués seront fermés au jour,

Dis moi si dans ton cœur ma mémoire est fixée,

Le Monde a sa pensée,

Moi j’ai son amour. ”

  

3 – Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

————————————————————–

 

Publicités

A propos cgma

https://cgma.wordpress.com/ https://cgma2.wordpress.com/ https://charentonneau.wordpress.com/ http://td-nmd-cgma.monsite-orange.fr
Cet article, publié dans Alfortville, Charenton-le-Pont, Gentilly, Kremlin-Bicêtre, Maisons-Alfort, Orly, Saint-Mandé, Saint-Maurice, Val-de-Marne, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour 11 mai – DROUET

  1. Ping : Dans les Hautes-Pyrénées (03) du 15 au 30 août 1843 « Charentonneau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s