2 avril – BARAT

1814 – BARAT – Elève Vétérinaire

Le 31 mars 1814, la région Nord et Est de Paris fut occupée par les troupes alliées ; la vaillance des défenseurs du pont de Charenton fut insuffisante contre le nombre

Pigeon, élève vétérinaire, qui avait eu le côté gauche de la poitrine traversé par un biscaïen, mourut dans la soirée.

Girard le directeur, accompagné de l’élève Evertz, le fit enterrer dans la parc dès le lendemain (1er avril) par le Palefrenier Dufour.

Quant à Barat, qui avait eu la jambe gauche fracturée, il fut amené le 2 avril par ses parents.

Onze élèves blessés ont été retrouvés : Barat, précédemment cité, fracture de la jambe gauche par une balle ; Mangot, violente contusion de l’épaule droite par la projection d’une palissade, brisée par un boulet sur son fusil tenu en joue ; Desportes ; Moynier, blessé grièvement ; Sarrazin, blessé légèrement ; Michel, blessé grièvement, cuisse traversée par une balle ; Gaudineau, blessé grièvement ; Morand ; Degreuve ; Vallet, blessé légèrement, et Maurice. Les six derniers faisaient partie de la colonne qui avait battu en retraite sur Blois.

Extraits de Histoire de l’Ecole d’Alfort – 3 tomes

23 – Ecole Vétérinaire

Advertisements

A propos cgma

https://cgma.wordpress.com/ https://cgma2.wordpress.com/ https://charentonneau.wordpress.com/ http://td-nmd-cgma.monsite-orange.fr
Cet article, publié dans Ecole Vétérinaire - ENVA, Maisons-Alfort, Maisons-Alfort, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s