30 mars 1898 – Le métropolitain

La loi du 30 mars 1898 stipulait que les infrastructures, c’est-à-dire les souterrains, tranchées et viaducs, ainsi que les quais des stations seraient construits par la Ville de Paris ; tandis que les infrastructures le seraient par le concessionnaire exploitant, celui-ci étant également chargé de la construction des ateliers et des usines électriques, de la pose des voies et des équipements, de l’achat du matériel roulant. La Ville de Paris devait livrer au concessionnaire les trois lignes du premier réseau, soit 42 km de double voie, dans un délai de huit ans.

Advertisements

A propos cgma

https://cgma.wordpress.com/ https://cgma2.wordpress.com/ https://charentonneau.wordpress.com/ http://td-nmd-cgma.monsite-orange.fr
Cet article a été publié dans Histoire, Paris et Seine (75), Transports. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s