25 mars – BONTEMPELLI – MEURICE – SABLON

1940 – Guy BONTEMPELLI

BONTEMPELLI Guy, (o Champigny, 1940). Auteur, Compositeur, Interprète.

o 25 mars 1940, Champigny-sur-Marne.
x le 20 avril 1982, Paris VI

D’origine italienne, il fait des études de droit et de lettres, avant de remporter le Prix Charles Cros 1965 avec son premier disque Madrid, Les Yeux Cachou. Malgré une tentative à l »Olympia » en 1969, paralysé par le trac, il préfère se consacrer au disque: La Trentaine, Quand je vois passer un bateau. Anime les émissions Paroles et Musique sur Antenne 2 et continue d’écrire pour d’autres comme F. Hardy Ma jeunesse fout l’ camp et Richard Anthony Aranjuez mon amour. En 1976, il écrit avec Eric Charden la comédie musicale Mayflower et devient producteur de shows télévisés.

3 – Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne
————————————————————–

1842 – Paul MEURICE

MEURICE Paul, (x Saint-Mandé, 1843). Ecrivain.

o 7 février 1818, Paris
x 25 mars 1843 Saint-Mandé
Eléonore Granger
† 1905, Paris.
L’Acte de mariage entre Eléonore Granger et François Paul Meurice (1820-1905), écrivain français auteur de Fanfan la Tulipe et l’exécuteur testamentaire de Victor Hugo. En date du 25 mars 1842, le registre porte les signatures prestigieuses de ses témoins Victor Hugo, Alexandre Dumas (fils) et Jean-Auguste Dominique Ingres.

Paul Meurice fut l’exécuteur testamentaire de Victor Hugo. Il publia soit seul, soit en collaboration, des pièces de théâtre et des romans.

3 – Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne
————————————————————–

1906 – Jean SABLON

SABLON Jean, (o Nogent, 1906). Chanteur, Interprète.
o 25 mars 1906, Nogent-sur-Marne.
† 24 février 1994, Cannes.

L’un des premiers crooners français. En 1936, il fait scandale : personne avant lui n’avait osé chanter dans un micro. Mais le public fredonnera longtemps ses succès : « Vous qui passez sans me voir », Ce petit chemin, un seul couvert, please, James, Syracuse…

3 – Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne
————————————————————–

1855 – Claude Laurent Marie DODUN de KEROMAN
1855 – M. Dodun, qui était maire depuis 1813, mourut en 1855. Depuis son installation jusqu’au 25 mars, c’est-à-dire quelques jours avant sa mort, il avait écrit de sa main à peu près tous les procès-verbaux des séances du conseil, les actes de l’état civil et la correspondance, sans le concours d’aucun secrétaire ; on ne trouve pas d’anciens budgets, mais il est probable qu’il les faisait également.

Il résumait à lui seul toute l’administration, et quoique, depuis un certain temps, il y eût une mairie, c’était à son domicile qu’il remplissait la plus grande partie de ses fonctions ; il y faisait même souvent les mariages.
A chacun des renouvellements du conseil, il était réélu premier, par des majorités allant de 36 à 76 voix ; il est vrai que, tout au moins jusqu’en 1848, c’était par le suffrage restreint. Il avait pris la mairie dans tout le désarroi subsistant encore quelque temps après les grands événements de la fin du siècle dernier, et du commencement de celui-ci ; il laissait la commune non seulement sans dettes, mais aussi, ce qui est plus rare, avec des rentes.

1 – Amédée Chenal Maire de Maisons-Alfort
————————————————————–

E-Dépôt de Maisons-Alfort – Série GG – 1604

CULTES.- INSTRUCTION PUBLIQUE.- ASSISTANCE PUBLIQUE
Clergé, comptes et inventaires de la fabrique

Titres de la fabrique 1528-1753

La pièce numéro 97 :

GG97 Contrat de bail à rente fait par la fabrique à Jehan Fouquet praticien à Maisons d’un quartier de vigne à Maisons, à l’Echat, moyennant 67 sols de rente
25 mars 1604

 

7 – Répertoire numérique des Archives – E-Dépôt
Une partie des archives anciennes et modernes est déposée
aux archives départementales du Val-de-Marne en série E-dépôt

Publicités

A propos cgma

https://cgma.wordpress.com/ https://cgma2.wordpress.com/ https://charentonneau.wordpress.com/ http://td-nmd-cgma.monsite-orange.fr
Cet article, publié dans Champigny-sur-Marne, Maisons-Alfort, Nogent-sur-Marne, Saint-Mandé, Val-de-Marne, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour 25 mars – BONTEMPELLI – MEURICE – SABLON

  1. Ping : Au fil des jours… « Charentonneau

  2. Ping : Né à Nogent-sur-Marne, Jean Giraud ne dessinera plus ! « Charentonneau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s