23 décembre

E-Dépôt de Maisons-Alfort – Série GG – 1629


CULTES.- INSTRUCTION PUBLIQUE.- ASSISTANCE PUBLIQUE
CULTES – Clergé, comptes et inventaires de la fabrique

Titres de la fabrique 1528-1753

GG111 Contrat de constitution de 18 livres 15 sols de rente par les habitants de Maisons sur 3 arpents de prés et saussaie sis à Maisons, au Port à l’Anglais
                     23 décembre 1629

7 – Répertoire numérique des Archives – E-Dépôt

————————————————————–

 1903 – Protection des enfants du premier âge

Protection des enfants du premier âge. – En 1903, les déclarations faites par les parents, conformément à l’article 7 de la loi du 23 décembre 1874, se résument ainsi

Nombre d’enfants de Maisons-Alfort mis en nourrice dans le département de la Seine :

Au sein 13      Au Biberon 18      Totaux 31

Nombre d’enfants de Maisons-Alfort mis en nourrice hors du département de la Seine . .

Au sein 8       Au Biberon 40       Totaux 48

66 déclarations d’élevage, dont 1 concernant un enfant né hors du département de la Seine, ont été faites par des nourrices de la localité, en exécution de l’article 9 de la même loi.

Pendant la même année, 6 nourrices ont reçu de la commune, à titre de récompense, une indemnité de 20 francs chacune.

18 – Etat des communes à la fin du XIXe siècle

————————————————————–

Advertisements

A propos cgma

https://cgma.wordpress.com/ https://cgma2.wordpress.com/ https://charentonneau.wordpress.com/ http://td-nmd-cgma.monsite-orange.fr
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s