16 décembre

1889 – Enfants mal traités

Enfants assistés et moralement abandonnés.
Les enfants mal-traités ou moralement abandonnés sont assimilés, pour la dépense, aux enfants assistés, depuis le 1er janvier 1890, en vertu d’une délibération du Conseil général en date du 16 décembre 1889. Dans ces conditions, les charges relatives à ces deux services se confondent et les communes n’ont à fournir qu’un seul contingent.
La somme recouvrée de ce fait sur la commune de Maisons-Alfort, en 1903, s’est élevée à 2.800 francs.

18 – Etat des communes à la fin du XIXe siècle

————————————————————–

Publicités

A propos cgma

https://cgma.wordpress.com/ https://cgma2.wordpress.com/ https://charentonneau.wordpress.com/ http://td-nmd-cgma.monsite-orange.fr
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s