8 septembre – Philibert CHABERT

1814 – CHABERT

CHABERT Philibert, († Maisons-Alfort, 1814). Directeur, Vétérinaire.

o 6 janvier 1737, Lyon.

8 septembre 1814, Maisons-Alfort.

14 CHABERT (Philibert).

Fils d’un maréchal à forge, né à Lyon le 6 janvier 1737, il vint se perfectionner dans la maréchalerie à Paris, chez Lafosse, puis entra comme maréchal dans les équipages du prince de Condé, avec lequel il fit la campagne de Hanovre (1757-1760). En 1763, il fut admis à l’école vétérinaire de Lyon. Distingué par Bourgelat, il fut placé par lui, en 1766, à la direction des hôpitaux et des forges de la nouvelle école d’Alfort, où il fit merveille. Professeur de maréchalerie, inspecteur des études, directeur de l’école en remplacement de Bourgelat, puis inspecteur général des écoles vétérinaires en 1780, il devint membre de la Société d’agriculture en 1783. La Constituante l’admit au Comité d’agriculture mais la Convention le priva de son poste et l’incarcéra. De nouveau directeur. de l’école d’Alfort en 1704. il y professa la maréchalerie en 1806 Napoléon le nomma correspondant de l’Institut et c’est à Alfort que Chabert mourut le 8 septembre 1814.

Avec Bourgelat, il a publié, en 1770, des Eléments de l’art vétérinaire ; en 1771. un Essai théorique et pratique sur la ferrure ; avec Huzard. Instruction sur les moyens de s’assurer de l’existence de la morve, 1785 : avec Fromage, Des lois sur la garantie des animaux, 1804. On lui doit en outre Traité des maladies vermineuses ; Traité du charbon ou anthrax, 1782 ; Instruction pour la manière de conduire et gouverner les vaches laitières, 1783. Il a édité. de 1782 à 1790, l’Almanach vétérinaire ; publié, de 1782 à 1795, des Instructions et observations sur les maladies des animaux et. à divers recueils, donné des rapports sur le charbon, la péripneumonie, la gale, les dartres des animaux.

Procès-verbaux des Comités d’Agriculture et le commerce de la Constituante, table.

Magazine Encyclopédie, 1814, v, p 208

Huzard, Discours, 1814

St. Le Tourneur

Dictionnaire de Biographie Française       Prévost – Amat   Tome 8 – (1959) (Page 120)

Acte de décès

8 septembre 1814 – Alfort (Maisons-Alfort)

N° 16  Philibert Chabert –

attaque d’apoplexie

L’an  mil huit cent quatorze le huitième jour du mois de septembre par devant nous Maire de la commune de maisons-alfort, arrondissement de Sceaux, département de la Seine, faisant les fonctions d’officier public de l’état civil, est comparu le sieur Chabert Aphrodite Babilas ancien commis de marine de première classe, domicilié dans cette commune lequel nous a déclaré que cejourd’huy, Philibert Chabert âgé de soixante dix sept ans, né à Lyon, # , Directeur de l’Ecole Royale Vétérinaire d’Alfort, correspondant de l’Institut de France, chevalier de la Légion d’Honneur est décédé, vers les cinq heures du matin, dans la dite Ecole Vétérinaire : la présente déclaration faite en présence des sieurs Pierre Laurent Lefebvre, garde du corps de sa Majesté âgé de trente ans, domicilié à Melun (Seine et Marne) et de Jean Girard, directeur adjoint de la dite école âgé de quarante quatre ans domicilié dans cette commune, lesquels premier et second témoin ont signé le présent acte de décès avec nous et le déclarant  après lecture le présent acte de décès avec nous et le déclarant.

En marge : N°16, Philibert Chabert

Attaque d’apoplexie

# veuf de Germaine Chevalier

Signé : clm dodun, maire, Chabert, Lefevre, Girard.

3 – Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

————————————————————–

1792 – Quinze volontaires pour défendre la France

« Ce jourd’hui, 8 septembre 1792, l’an quatrième de la Liberté et le premier de l’Egalité, nous, Maire, Officiers municipaux, Notables, et Procureur de la commune, autorisons le sieur Gouffé, trésorier de cette commune, à disposer de la somme de 754 livres 2 sols pour faire avec la quête faite dans l’étendue de cette commune, et servir à l’équipement et armement de quinze volontaires qui partent pour le service de la Patrie. Laquelle somme sera allouée audit sieur Gouffé, lorsqu’il rendra le compte de la commune.

« Ladite somme ayant été délibérée en assemblée générale des citoyens de cette commune, par laquelle il a été convenu qu’il serait fourni à chacun des volontaires la somme de 100 livres ; et ladite somme fournie, et ayant fait la somme avec le montant de la quête, ainsi qu’il a été délibéré le 20 août dernier.

« En foi de quoi avons signé, et qu’il leur a été fourni aux quinze volontaires, chacun un fusil uniforme appartenant à la commune ».

1 – Amédée Chenal Maire de Maisons-Alfort

————————————————————–

1944 – Un V2 à Maisons-Alfort

Le 8 septembre 1944 un V2 tombé à Maisons-Alfort. 36 blessés, 6 morts, une fillette de 2 mois, un garçon de 8 ans, deux femmes de 24 ans et 48 ans, un homme de 34 ans et une grand-mère de 73 ans. Morts pour la France. 25 rue des Ormes et 35 rue des Sapins.

Moureu, Directeur du Laboratoire municipal de la ville de Paris remet les débris du V2 au Docteur Woodruff, chargé de les faire parvenir aux Etats-Unis.

11 – Marcelle Aubert

————————————————————–

Publicités

A propos cgma

https://cgma.wordpress.com/ https://cgma2.wordpress.com/ https://charentonneau.wordpress.com/ http://td-nmd-cgma.monsite-orange.fr
Cet article, publié dans Ecole Vétérinaire - ENVA, Maisons-Alfort, Val-de-Marne, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour 8 septembre – Philibert CHABERT

  1. Ping : Au fil des jours… « Charentonneau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s