7 septembre 1870 – Conseil – Première séance sous la République

Le 7 septembre 1870, le conseil fut réuni sous la présidence de M. Bourguignon, adjoint, qui, par suite du départ de M. Véron, avait assumé la direction des affaires municipales.

C’était la première séance sous la République ; voici la première délibération

« Le Conseil : Considérant qu’il est du plus grand intérêt qu’il soit pourvu à la défense du pays,

« Délibère :  Il y a lieu de prier le citoyen maire de Paris de vouloir bien autoriser au budget de l’exercice 1870 l’ouverture d’un crédit de 900 francs, pour travaux nécessités pour la défense du pays et la garde de l’abreuvoir d’Alfort. Il serait fait emploi de cette somme par voie d’économie et en régie.

« Fait et délibéré en séance, les jour, an et mois que dessus. Et ont signé les membres présents. »

Treize conseillers étaient présent ; pas de signatures.

Cette nécessité de garder l’abreuvoir s’expliquait par le grand nombre de chevaux de l’armée qui s’y rendaient journellement.

Amédée Chenal Maire de Maisons-Alfort

Publicités

A propos cgma

https://cgma.wordpress.com/ https://cgma2.wordpress.com/ https://charentonneau.wordpress.com/ http://td-nmd-cgma.monsite-orange.fr
Cet article, publié dans Communales, Maisons-Alfort, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s